Rimay Webcast
Suivez en direct et en différé les enseignements de Denys Rinpoché.

Categories

Accueil > En direct ! > La pratique quotidienne

La pratique quotidienne

Le rituel de Chenrézi


English français

Les quatre notions fondamentales

Ces quatre notions fondamentales sont quatre réflexions ou méditations qui ont le pouvoir de changer notre mentalité : de nous faire nous désinvestir de toutes sortes de préoccupations plus ou moins futiles et de trouver la liberté qui nous permette de nous consacrer à l’essentiel. Elles sont souvent nommées les quatre idées qui changent notre mentalité.

Ces quatre méditations sont la considération de la précieuse existence humaine ; de l’impermanence et la mort ; de la réalité du karma, des causes et des conséquences des actes ; et du caractère insatisfaisant du samsâra, c’est-à-dire du cycle des existences conditionnées : l’illusion. Ces quatre méditations sont fondamentales car c’est sur elles qu’une pratique véritable peut s’appuyer.

Elles sont souvent présentées comme les fondations de l’enseignement. En l’absence de ces quatre fondations, notre pratique du Dharma est comme construite sur du sable mouvant ou sur un lac gelé : l’édifice peut tenir un certain temps mais quand vient le dégel, il s’écroule. Si ces quatre réalités ne sont pas profondément ancrées en nous, notre pratique du Dharma est instable et sera balayée lorsque des circonstances adverses se présenteront.

Ces quatre considérations sont fondamentales car elles nous rendent disponibles, réceptifs à l’enseignement et nous permettent de trouver l’inspiration qui nous incite à nous consacrer pleinement et sans déviation à la pratique.

Le sâdhana de Chenrézi

La méditation-récitation d’Immense Compassion a été composée par le mahâsiddha Tangtong Gyelpo.

Chenrézi, Avalokiteshvara en sanscrit, est le bouddha de la compassion. Il est aussi le protecteur du Tibet. Son sâdhana est une pratique du vajrayâna, le véhicule du fruit. Dans sa méthodologie particulière, le vajrayâna utilise le résultat du cheminement, dans une représentation symbolique, comme moyen de progression sur la voie. La pratique d’un yidam - la déité qui relie l’esprit à sa nature - permet d’entrer dans l’expérience des qualités de l’éveil, de l’au-delà de la confusion.

Chenrézi est immense amour et son sâdhana est évocation et entrée en cette qualité. Sa pratique transforme notre esprit et fait émerger progressivement en celui-ci ce qu’il représente : la forme de la divinité symbolique s’estompe finalement pour, dans sa transparence, laisser apparaître sa nature au-delà des formes. Au plan corporel, nous méditons notre forme comme étant l’apparence de Chenrézi, vocalement, nous récitons OM MANI PADME HUM en vivant toute sonorité comme étant son mantra, mentalement, nous demeurons absorbés en la présence de son esprit : immensité d’amour.

En hommage au Seigneur Six Bras

Le rituel concis de Torma au Seigneur Six Bras a été mis en forme par Jétsün Târanâtha.

Gönpo Chadrupa, Mahâkâla à six bras, est le protecteur du Dharma, dharmapâla, principalement dans les lignées Shangpa Kagyü et Gélug. Il représente l’activité de Chenrézi, le bouddha de la compassion, qui se manifeste sous forme dynamique et puissante pour subjuguer les illusions et éliminer les obstacles.

Symboliquement, cette intelligence éveillée se manifeste sous l’aspect, parfois terrifiant, du protecteur : noir, la tête ornée de cinq crânes qui symbolisent la transmutation des cinq poisons – orgueil, colère, désir, jalousie, opacité mentale – en les cinq sagesses de Bouddha. Ses six bras sont l’achèvement des six perfections ou pâramitâ : don, discipline, patience, effort, méditation et compréhension supérieure. La présence de Chadrupa, avec son énergie et sa force, a le pouvoir de soumettre, réduire notre confusion. Son activité est particulièrement en rapport avec la non agressivité, c’est la bonté éveillée se manifestant pour soumettre l’agression et l’agressivité de l’ego, du mental habituel. Chadrupa a la capacité de protéger dans la mesure où l’on entre dans sa présence, où l’on se place sous sa protection. Dans le rituel, ce geste est représenté par l’offrande de torma.

Le torma est un gâteau rituel. “Tor” signifie donner, abandonner, et “Ma” véhicule l’idée de douceur et de compassion. L’offrande de torma, c’est l’abandon dans l’amour, dans la confiance fondamentale C’est ce qu’exprime symboliquement l’offrande de torma aux dharmapâlas, ces énergies qui nous viennent de l’expérience d’ouverture, de clarté, de sensitivité et qui agissent en protégeant le Dharma, en protégeant l’expérience authentique.

La prière d’auto-libération de Padmasambhava

La prière d’autolibération est une supplique essentielle au lama, requérant son inspiration pour découvrir les points clefs de l’enseignement. Suivant la tradition de la Grande Perfection,Dzogchen, elle chante l’autolibération des apparences, sons et pensées habituels en l’expérience de la confiance fondamentale et de l’ouverture sans appui.

Pour vous procurer les textes de la pratique quotidienne, rendez vous dans notre boutique sur place.
Note importante
Pour être véritablement effectives, les pratiques du vajrayâna nécessitent une transmission orale et des instructions personnelles.

Le différé de la pratique quotidienne

Ci-dessous se trouve disponible la pratique quotidienne, en français, disponible en différé pour ceux qui nous l’ont demandé. Cette vidéo est brute, sans travail technique particulier. Dans un futur à moyen terme nous ferons un enregistrement de meilleure qualité.

Audio seulement - Audio only


Télécharger le fichier audio MP3 (≈50Mo)
Pour télécharger, cliquez sur un lien ci-dessus avec le bouton droit de la souris et choisissez « enregistrer la cible du lien sous... »

Pratique hebdomadaire de Mahakala Chadrupa

Vous trouverez ci-dessous la pratique de Chenrézi et de Mahakala Chadrupa, réalisée en tibétain lors du séminaire Chenrézi en octobre 2015, avec la participation de Wangchen Rinpoché et Denys Rinpoché.

Audio seulement - Audio only


Télécharger le fichier audio MP3 (≈50Mo)
Pour télécharger, cliquez sur un lien ci-dessus avec le bouton droit de la souris et choisissez « enregistrer la cible du lien sous... »